Vue par défaut de l'objet. Cliquez pour créer un template personnalisé, ID du Nœud : 3214, ID de l'objet : 3532

La danse

La danse

La danse

Comme dans toutes les cultures, les Basques ressentent cette nécessité de s’exprimer avec leur corps au son de la musique. Ici comme ailleurs, la danse est un véritable langage.

Nombreux sont les villages qui ont une  association de danse où l’âge des membres va en général de 7 à 30 ans (exception à Bassussarry où les aînés ont du mal à tirer leur révérence, n’est-ce pas Xarles, Bittor et la bande ?).

La tradition veut que lorsque les plus aînés atteignent un certain niveau, ils peuvent à leur tour enseigner... C’est ainsi que je me suis retrouvé à apprendre makil ttiki ou l’auresku à des jeunes  garçons de mon village.

La danse basque est ancrée dans notre culture, on trouve des danses et des costumes différents dans chaque province.

Comme pour le chant, celle-ci a su se renouveler afin de s’adapter aux évolutions de la société.

Chaque année, de nouvelles créations artistiques voient le jour, mêlant ancien et contemporain : vieux pas de danse et entrechats, costumes traditionnels plus seyants et aux couleurs plus chatoyantes, tout ça  sur des airs de musique de plus en plus originaux…

Et, la musique, et oui, pour faire danser tout ce petit monde, il faut des musiciens qui utilisent des instruments, et nous en avons des typiques : la xirula, la txalaparta, la gaita, le ttun ttun, le txistu, l’alboka sans oublier le triki…

DAN TZA

Non